ניר קריסטל לראשות העיר

Nir Crystal

Des projets pour les residents

Nir Crystal​

Parents' Patrol in Ra'anana

La patrouille des parents a été créée en 2008 par Nir Crystal et Tami Peled-Hayon à la demande du maire de l’époque. Crystal a servi comme commandant de patrouille jusqu’à fin juillet 2018, date à laquelle il a dû arrêter ses activités de policier volontaire en raison des élections municipales conformément aux procédures de la police israélienne. La patrouille des parents opère les week-ends, les vacances scolaires et les jours fériés, aidant à réduire les comportements dangereux impliquant l’alcool, le tabagisme, la violence et plus encore. Parallèlement, au fil des années, de nombreuses actions complémentaires d’éducation dans les écoles sur ces matières ont été menées. Sous la direction de Crystal, la patrouille des parents de Ra’anana fonctionnait selon un modèle unique de collaboration entre la municipalité de Ra’anana et la police (une unité de la garde civile – Mishmar Ezrahi) et était considérée comme la meilleure d’Israël. Au fil des ans, les bénévoles de la patrouille ont sauvé des vies à plusieurs reprises.

Nir Crystal​

Révolution des services postaux

En 2014, le temps d’attente moyen au bureau de poste de Ra’anana était de 40 minutes. Le bureau  a la rue d’Opsterland était trop petite pour accueillir la foule, qui devait souvent attendre à l’extérieur de la succursale, dans la chaleur ou la pluie. Nir Crystal a lancé une pétition pour améliorer le service, qui a été signée par des centaines d’habitants et qu’il a également présentée à la Knesset et lors de réunions avec la poste israélienne. Le résultat – une merveilleuse collaboration avec l’Israel Post Company qui a conduit à une révolution du service à Ra’anana.

Le temps d’attente moyen est tombé à seulement 9 minutes. Outre les bureaux de poste, 8 autres commerces ont été sélectionnés qui distribuent des colis aux habitants. Les horaires de travail ont été allongés, il est désormais possible de commander un coursier à domicile et bien sûr de prendre rendez-vous en ligne. Aujourd’hui, bon nombre de ces services sont communs dans tout le pays.

Nir Crystal​

Le feu de circulation à l'échangeur Ben Gourion et à la route 531

Avant même que la route 531 ne rejoigne la route 4 sud, chaque jour des centaines de voitures arrivaient sur la route 531 depuis l’est du pont Ben Gourion, tournaient à gauche sur le pont et redescendaient vers la 531, cette fois d’ouest en est.

Le 14 juillet 2017, un accident se produit à nouveau sur place avec des dommages irréversibles au véhicule. C’était le troisième auquel j’assistais. À cause de mon expérience en tant que commandant de l’unité de volontaires des pompiers de Tel-Aviv, j’ai réalisé qu’il existait un schéma d’accidents répétés. Les accidents étaient graves, certains des véhicules étaient à l’envers. Heureusement, après d’innombrables enquêtes et efforts, j’ai pu prouver à Netibi Israël la cause des accidents. Ils ont pris l’affaire très au sérieux et ont commencé à coopérer. Le 19 juillet 2018, un feu tricolore a été installé qui sauve des vies.

Nir Crystal​

Photographier les réunions du conseil - une révolution de la transparence

À mes yeux, la transparence et la communication active au public sont le devoir fondamental de tout élu. Avant tout, je suis là pour le public. En février 2014, quelques mois après avoir été nommé membre du conseil municipal, j’ai soumis une proposition pour filmer et diffuser les réunions du conseil municipal. Le maire de l’époque a suggéré de nommer un comité pour examiner la question, mais en pratique, la question n’a pas été soulevée. J’ai refait une proposition en 2015 et elle a été rejetée à la majorité des voix.

Je l’ai répété à nouveau en 2017 et encore une fois, la coalition a rejeté la proposition. Lors de la réunion du conseil de mars 2018, j’ai de nouveau soulevé ma proposition. Il était clair pour moi que c’était échec et mat. Après tout, qui s’opposerait au bénéfice du public en une année électorale ? Cette fois, en année électorale, afin d’éviter l’embarras de perdre contre moi, il a été décidé qu’il n’y avait pas lieu de voter et que les assemblées seraient désormais ouvertes à la photographie. C’est ainsi qu’un régime démocratique devrait agir. Transparent, ouvert et accessible au public. C’est ma voie et ce n’est que le début de la révolution de la transparence que je planifie pour Ra’anana.

Nir Crystal​

Opposition to the relocation of the Herzliya airport to an area north of Ra'anana

Depuis quelques années, on  a parle de déplacer l’aéroport d’Herzliya de son emplacement. L’une des alternatives était de le déplacer dans la région de « Sharon », dans un complexe au nord-ouest de notre « montagne d’ordures » (« Har Hazevel »). Le plan prévoyait 120 000 décollages et atterrissages par an, soit environ 330 décollages et atterrissages par jour. Pour nous à Ra’anana, il y aurait eu une catastrophe majeure pour la qualité de vie dans les quartiers de Neve Zemer, Kiryat Sharet, Lev HaPark et Neot Uzi. Afin que Ra’anana soit représenté dans la lutte, j’ai rejoint à mon initiative l’état-major régional de lutte dirigé par le conseil régional « Hof Hasharon », dirigé par Mr. Eli Bracha avec de nombreux représentants des localités proches de nous comme  « Bazra » et  « Bnei Zion » ainsi que l’Autorité de la Nature et des Parcs. De nombreux habitants ont signé notre pétition, nous avons organisé une grande manifestation et tenu de nombreuses réunions, et finalement nous avons gagné. L’alternative d’établir l’aéroport près de Ra’anana a été abandonnée.

Nir Crystal​

Activities for Holocaust survivors, lone soldiers, the elderly and more.

Le plus excitant de tous les projets auxquels j’ai participé ces dernières années pour les personnes âgées, les survivants de l’Holocauste et les soldats, est celui qui reliait les survivants de l’Holocauste aux cadets du cours d’officier de liaison. Et c’est ainsi que tout a commencé… il y a plusieurs années, à la fin de la cérémonie municipale de la Journée de l’Holocauste, j’ai approché l’une des survivantes de l’Holocauste et je l’ai remerciée d’avoir partagé son histoire personnelle avec le public. « Être un peuple libre dans notre pays – c’est toute l’histoire. » C’est ainsi qu’elle m’a répondu et a continué à marcher jusqu’à la maison. Depuis, cette phrase ne m’est pas sortie de l’esprit. Cette phrase m’a amené à lancer un projet d’expériences partagées pour les élèves-officiers du cours d’officiers de liaison à Bahad 7, l’unité que Ra’anana adopte, et les survivants de l’Holocauste. En collaboration avec la Division des services sociaux de la municipalité de Ra’anana et le commandement de Bahad 7, nous avons organisé plusieurs événements conjoints : l’allumage de bougies à Hanoucca et des rencontres individuelles d’élèves-officiers et de cadets avec des survivants de l’Holocauste dans leurs maisons à Ra’ ananas.

Mais le point culminant a été – la participation des survivants de l’Holocauste à la cérémonie de remise des diplômes du cours d’officier de ces élèves-officiers, à BHD 7 dans le Néguev, en tant qu’officier de liaison en chef des TIC et du cyber de Tsahal. Au cours de la visite, tout le monde a planté ensemble le « Jardin de Ra’anana » dont nous avons fait don au nom de Ra’anana en tant que ville d’adoption. Dans le jardin, 7 oliviers ont été plantés pour le 70e anniversaire de l’État d’Israël, 70 pour le Corps des communications, et le numéro de la base – BHD 7. Également au cours de la visite, les survivants de l’Holocauste ont reçu une visite à la spéciale salle d’entraînement de « Yad Vashem » qui y opère. Le comble de l’excitation était à la fin de la cérémonie de remise des diplômes.

Miriam, une survivante de l’holocauste assise à côté de moi, a été très émue lorsque le groupe de porte-drapeaux est passé devant nous, suivi de l’orchestre de notre armee – Tsahal. « Maintenant, je veux dire… Que leur nom périsse » (des nazis, bien sûr), m’a-t-elle dit. Et il ne me restait plus qu’à lui répondre… »juste pour ça, je voulais t’amener ici ». J’ai senti que j’avais « fermé un cercle » lorsque j’ai fait vivre à nos chers survivants de l’Holocauste l’expérience d' »être un peuple libre dans notre pays » avec les nouveaux officiers.

ניר קריסטל

סלילת שבילי אופניים וקידום הרכיבה הבטוחה ברעננה

ניר חובב אופניים מושבע ובעצמו רוכב מדיי שבוע. כבר לפני שנים כפעיל בקהילה ערך תכנית לסלילת שבילי אופניים לכל אורכה ורוחבה של רעננה. כסגן ראש העיריה בשנים 2019 – 2021 היה אחראי על הנושא, יזם והוביל את סלילת שבילי האופניים ברחוב קרן היסוד וברחוב הפלמ »ח והוביל את המשך התכנון העירוני לסלילת שבילים בכל העיר וכן גייס תקציבים לשם כך ממשרד התחבורה. בכוונתו ליישם את התכנית לסלילת שבילי אופניים בכל רעננה בתוך 3 שנים מבחירתו לראשות העיר. לפי תכניתו הדבר יביא ל – 15,000 נסיעות ביממה על אופניים ויחסוך תנועת כלי רכב.  

כמו כן, במסגרת תפקידו כמפקד סיירת ההורים העירונית, טיפל ניר בסוגיית החינוך לרכיבה בטוחה, באמצעות פעילויות משותפות שהתקיימו בבתי הספר, כול סרטון הסברה עירוני ועוד.

Nir Crystal

Deplacement de la chambre du poète Natan Yonatan à Ra'anana

Un jour de 2019, à l’époque où j’étais adjoint au maire de la municipalité de Ra’anana, mon beau-frère m’a dit qu’il avait entendu vendredi l’émission de radio de Yehoram Gaon. Dans l’émission, Yehoram Gaon a déclaré que la salle de travail du regretté poète Natan Yonatan se trouve dans sa maison à Yehud et qu’elle contient de nombreux objets personnels du poète, tels que son bureau, des cahiers de ses poèmes et plus encore. Il a également déclaré que Neta Raz, la fille du poète, cherchait depuis plusieurs années avec l’aide d’amis, dont Yehoram Gaon, un lieu public approprié où la chambre du poète pourrait être déplacée, afin qu’elle serve de véritable commémoration, mais jusqu’à présent, ils n’ont pas réussi.

Wow, quelle excitation. Je me tournai immédiatement vers Yehoram Gaon et lui demandai les coordonnées de Neta, fille de Natan Yonatan. Nous nous sommes donné rendez-vous et je suis allé chez elle à Yehud, avec la directrice des archives municipales, Mme Rachel Rinstein.

Quel frisson ce fut de tenir dans ma main, dans la chambre de Natan Yonatan, des poèmes qu’il avait écrits en 1946, et nous voilà en 2019.

Nous sommes retournés à Ra’anana, avons présenté l’idée au maire, il est également venu avec nous pour visiter la maison d’origine et à partir de là, tout est historique. Grâce au directeur des archives municipales avec un conservateur professionnel et une équipe professionnelle, nous avons déplacé la chambre du poète qui est maintenant placée pour le plaisir de tout le public au rez-de-chaussée de l’entrée principale de « Yad Labanim » ici à Ra’anana .

Nir crystal

apparence de la ville

En tant qu’adjoint au maire dans les années 2019-2021, Nir Crystal était en charge du domaine de l’apparence de la ville.

Dans le cadre de son rôle, il a mené une grande variété de projets et de nouvelles initiatives pour les résidents de la ville, en voici quelques exemples :

  1. Améliorer les services de jardinage dans la ville – plus d’équipements et de technologies, plus de travailleurs, un meilleur service.
    Les services services de jardinage à Ra’anana ont été exploités pendant de nombreuses années par 2 entrepreneurs (un entrepreneur au sud de la rue de Ahuza et l’autre entrepreneur du côté nord). Il y avait trop de plaintes des résidents en raison de la médiocrité des services de jardinage.
    Nir Crystal, en tant que commissaire de l’apparence de la ville, avec la coopération de l’équipe professionnelle, a chargé de diviser Ra’anana en 5 zones de jardinage et de lancer un nouvel appel d’offres.
    Au 1er janvier 2021, cinq entrepreneurs opèrent dans la ville. Cela signifie l’ajout de jardiniers, l’ajout de plus de professionnels spécialisés dans le secteur de l’eau, l’ajout de véhicules tels que des véhicules « mule » avec des dispositifs pour laver les installations publiques, etc.
  1. Plus d’innovation pour moins d’argent :
    Afin de réduire les coûts de fonctionnement, Nir a initié l’expansion de l’utilisation des plantes vivaces. Il a également initié l’introduction dans l’espace public d’accessoires de jardinage qui sont utilisés dans l’espace privé, tels que des cailloux, des galets, des pichets, etc.
  1. Recrutement d’un agronome au sein de l’équipe du service jardinage de la ville :
    Saviez-vous qu’il y a plus de 20,000 arbres dans tout Ra’anana ?
    Nir Crystal, a été le premier à recruter un agronome pour un poste permanent au service du jardinage de la ville, dont le travail consiste à gérer tous les soins professionnels des arbres de la ville.
  1. Parcs de stationnement pour l’herbe coupée – Nir a lancé une expérience dans diverses rues de la ville de parcs de stationnement dédiés au nettoyage de l’herbe coupée.
    Ces parkings contribuent à :
    1. Réduire le gaspillage des places de stationnement en concentrant les déchets uniquement dans les zones désignées.
    2. Améliorer la propreté de la ville – les équipes de nettoyage savent exactement quelles zones ils doivent nettoyer à la fin du déblaiement.
    3. Réduction des embouteillages – les camions sont désormais tenus de s’arrêter à moins de points de collecte et gênent ainsi moins la circulation.
    4. Réduire la pollution de l’air causée par les nombreux arrêts des camions.
      L’expérience a montré de très bons résultats dans la plupart des endroits où elle a été menée. 
  1. Ajout d’arbres fruitiers dans toute la ville :
    Lorsque la route Shimon Peres (« la route de contournement nord ») a été goudronnée, ils ont dû abattre des vergers. Nous avons acheté 337 agrumes à l’un des jardiniers, que nous avons dispersés dans toute la ville, au profit des habitants.
  2. Nir Crystal a lancé l’exploitation de la première balayeuse électrique à Ra’anana. Le véhicule est convivial, a une meilleure qualité de filtration et réduit donc la pollution de l’environnement et fonctionne bien sûr à l’électricité et est donc respectueux de l’environnement.
  3. Recyclage, recyclage, recyclage :

    C’est clair pour tout le monde : le recyclage est obligatoire pour notre avenir. En tant qu’adjoint au maire chargé de l’esthétique de la ville, Nir Crystal a mené la révolution du recyclage des colis à Ra’anana (les poubelles oranges) et compte bien l’étendre encore après son élection maire.

    Plus encore, Nir a dirigé la mise en œuvre du recyclage des déchets électroniques à Ra’anana.

Pour plus d'informations sur votre bureau de vote et comment voter (y compris les soldats), cliquez ici

Dites  « où dois-je voter » ? « Pourquoi n’ai-je pas reçu de note » ? « Comment mon fils/ma fille vote-t-il au sein de Tsahal » ?

Voici toutes les informations nécessaires pour le jour d’election à Ra’anana !

Il existe deux options pour localiser le lieu de vote :
  1. Voici un lien du Ministère de l’Intérieur – entrez le lien et indiquez à l’endroit approprié votre numéro d’identification ainsi que la date d’émission. Le système vous rendra le lieu de vote. https://www.gov.il/apps/moin/bocharim/
  1. Mon équipe du siège se fera également un plaisir de vous répondre personnellement sur votre lieu de vote : 054-4884-8840 envoyez-nous un WhatsApp avec votre nom et votre numéro d’identification et nous vous répondrons.

Question : Pourquoi n’ai-je pas reçu la note par la poste ?

Réponse : La plupart d’entre nous ne les avons pas reçus. Ce sont des notes envoyées par le Ministère de l’Intérieur, mais elles sont destinées uniquement à informer sur le lieu de vote, elles ne sont pas nécessaires pour voter !!!

Que faut-il apporter au bureaux de vote ? 
  1. Les bureaux de vote sont ouverts de 7h00 du matin à 22h00 du soir.
  2. L’identification devant le personnel électoral se fait au moyen d’une carte d’identité ou d’un permis de conduire.

La note que nous recevions du ministère de l’Intérieur (la plupart d’entre nous ne la recevaient pas) n’est pas nécessaire pour voter, elle est uniquement à titre informatif !!!

Avec combien de notes votez-vous ?

Vous recevrez deux enveloppes :

Un pour la note jaune – pour l’élection directe du maire (Nir Crystal)

et le second pour la note blanche – pour sélectionner la liste du conseil municipal

(ק  Ra’ananim dirigé par Nir Crystal).

Assurez-vous de n’avoir pris qu’une seule note !!! de quelque nature, que ce soit et mettez-les dans une enveloppes, sinon l’enveloppe sera rejetée.

Et nos enfants, nos formidables soldats ?

Ils votent dans les bases. Après s’être identifiés auprès du personnel électoral, ils recevront des enveloppes comme vous mais contrairement à nous, ils recevront un billet jaune vierge et un billet blanc vierge.

Pourquoi sont-ils vides ? Parce que les troupes d’autres villes feront la queue derrière elles et qu’il n’est pas possible d’apporter toutes les notes de tout le pays dans chaque base.

Par conséquent : ils doivent écrire leur choix de leur écriture manuscrite.

Dans notre cas :

Nir Crystal – sur la note jaune,

ק Ra’ananim dirigé par Nir Crystal – sur le ticket blanc.

N’ajoutez rien d’autre que ce texte sur les notes.

Et surtout, le jour d’election est un jour férié. Il est conçu pour que nous allions tous voter et influencer notre avenir. Car seuls ceux qui votent ont une réelle influence.

Je vous invite à chosisez moi pour maire de Ra’anana et la liste de Ra’ananim (ק) sous ma direction pour le conseil municipal.

le vôtre,

Nir Crystal et la liste de Ra’ananim (ק)

Aller au contenu principal